De la Sicile au Québec : l’histoire entrepreneuriale de la famille Crivello

Des chantiers de Sicile à Montréal, Vincenzo Crivello a travaillé fort toute sa vie pour réaliser son rêve : lancer son entreprise en construction au Québec. Issu de la deuxième génération de l’entreprise Les Pavages Black Horse, Salvatore Crivello nous raconte l’histoire de l’entreprise et de sa famille.

 

Vincenzo arrive au Québec en 1982. Ses premières expériences sur le marché du travail canadien sont difficiles, comme l’explique Salvatore : « Mon père a travaillé sur des gros chantiers en Italie et ç’a été dur pour lui de se trouver un travail en arrivant au Québec puisqu’il n’avait pas beaucoup d’éducation et il ne parlait pas la langue. Il a travaillé fort pour lancer son entreprise Les Pavages Black Horse ».

 

Faisant partie de la 2e génération de l’entreprise familiale, Salvatore a commencé très jeune à travailler avec son paternel. Son premier emploi était de ranger les outils dans le camion de son père ! Très vite, il a compris l’importance de connaître toutes les facettes de l’entreprise :

 

« J’ai fait pratiquement tous les postes dans l’entreprise familiale. Pour moi, quand on comprend la réalité du terrain et les enjeux techniques, c’est toujours plus facile de diriger une équipe et d’avoir son respect ».

 

Lorsqu’on le questionne sur la communauté d’affaires italienne à Montréal, Salvatore n’hésite pas à parler du sens de la famille qui se retrouve dans plusieurs entreprises : « Pour la plupart des familles italiennes, ça va de soi de travailler dans l’entreprise familiale. Moi-même j’ai étudié en finance et je n’ai jamais pensé à aller travailler dans une banque ».

 

Le respect des générations fait partie des traits culturels chez les entreprises italiennes. Salvatore a travaillé avec son grand-père dans le passé et le considère comme son mentor.

 

Même si les aînés de la famille Crivello n’ont pas continué leur parcours professionnel sur les bancs d’école, ils ont pu transmettre à leur descendance une école de connaissances grâce à leur travail acharné.